la Nouvelle Flibuste

Big Band à Pied

fr | nl

Le big band, c’est la formule découverte par le jazz quand il était une musique populaire, acoustique et instrumentale, avant l’électrification, quand il fallait du monde sur scène pour mettre le feu à la piste de danse.

Les bandes à pied ou « bann a pye », ce sont les groupes qui défilent lors du carnaval d’Haïti, formés de musiciens qui, le reste de l’année, accompagnent les cérémonies du culte Vaudou.

Entre jazz festif et musique de transe, ses deux ports d’attache, la Nouvelle Flibuste fait naviguer ses arrangements de cuivres bluesy et ses polyrythmies afro-caribéennes à grands coups de lutherie sauvage et d’énergie humaine.

Ca crache comme une bordée de mitraille, ça se déplace ou non, et c’est entièrement acoustique.

contact

: kazungu@nouvelle-flibuste.org | +32 496 89 13 33 | rue Royale 290, B-1210 Bruxelles

hagiographie

Vers la fin du XXeme siècle, des indigènes de l’Europe Océanique se réunirent un dimanche pour faire la Fête.

Comme il n’est pas de vraie fête sans musique, les voisins ne tardèrent pas à surgir, leur enjoignant de cesser ce boucan (ça se passait souvent comme ça en ces temps barbares)

Or, le boucan, comme chacun sait, est un procédé inventé par les Indiens Caraïbes pour fumer la viande et adopté par les Boucaniers ou Frères de la Côte.

Voyant leur musique ainsi taxée de boucan caraïbe, ils résolurent de reconnaître, d’adopter, en quelque sorte cette filiation.

Ainsi naquirent la Nouvelle Flibuste et les tambours Afro-Caraïbes de l’Europe Océanique.